Cigarette électronique : tout savoir sur le clearomiseur

Le clearomiseur est une partie indissociable de la cigarette électronique puisqu’il s’agit de la partie contenant le e-liquide. C’est également la pièce permettant de vaporiser le e-liquide, sans clearomiseur il n’y a donc pas de vapeur. Voyons en détail ce que le clearomiseur a à dévoiler.

Qu’est-ec qu’un clearomiseur ?

Aussi appelé atomiseur, le clearomiseur tire son nom de l’anglais “clear” tout simplement en référence à son réservoir transparent. Si aujourd’hui, l’appellation clearomiseur tend à disparaître au profit d’atomiseur, le système reste le même avec un réservoir (généralement en pyrex) et une résistance prête à l’emploi. C’est d’ailleurs la plus grosse différence entre un clearomiseur et un atomiseur reconstructible puisque l’utilisation d’un clearomiseur ne requiert pas de compétence particulière dans la mesure où pour changer la résistance, il suffit généralement de la visser.

 

En définitive, le clearomiseur est l’une des pièces les plus importantes d’une cigarette électronique car puisqu’il contient la résistance, c’est lui qui permettra au liquide de se vaporiser et donc de créer de la vapeur. De plus, comme tous les atomiseurs, il est possible de le visser sur différentes boxs.

Un peu d’histoire…

Il faut remonter en 2012 pour trouver le premier clearomiseur “phare”. Celui-ci, lancé par la marque Joyetech fut un succès jusqu’à l’arrivée du plus célèbre des clearomiseur : le Nautilus. En effet, depuis 2013 nombreux sont ceux qui commencent avec un clearomiseur de la série Nautilus de la marque Aspire. Simples, efficace et très performants Aspire a révolutionné le monde des clearomiseurs MTL.

Enfin, en 2015 Kangertech se décide à proposer sa version du clearomiseur mais cette fois en inhalation directe avec la série des Subtank. Ces trois dates marquent des avancées considérables pour la vape avec l’apparition de matériel de plus en plus performant.

Aujourd’hui, la quasi totalité des fabricants de cigarettes électroniques proposent des clearomiseurs. Grâce aux différentes avancées dans le domaine, ceux-ci sont désormais faciles à utiliser, sans fuites et offrent généralement un bon rendu des saveurs. Que ce soit pour vaper en inhalation directe ou indirecte (MTL), chaque vapoteur peut trouver un clearomiseur qui lui convient aux vues de l’offre actuelle du marché.

La bonne utilisation d’un clearomiseur

Comme précisé plus haut, un clearomiseur ne requiert pas de connaissance particulière quant à son utilisation, il suffira donc de le remplir et d’installer la résistance pour pouvoir l’utiliser. La capacité en e-liquide d’un réservoir peut varier d’un clearomiseur à un autre mais on retrouve généralement des contenances comprises entre 1 et 5 ml. De cette façon, il est relativement facile de trouver le matériel qui correspond non seulement à ses envies de vape mais également à sa consommation de e-liquide quotidienne. Bien évidemment, il ne s’agit que de moyennes et en fonction de la résistance utilisée, le remplissage du clearomiseur devra se faire plus ou moins fréquemment. En effet, avec l’évolution des résistances, et notamment des résistances en mèches, on constate une certaine augmentation de la consommation de e-liquide ce qui amène inévitablement à recharger plus souvent.

Le remplissage d’un clearomiseur est en général très simple. Suivant la manière dont celui-ci est conçu, le remplissage se fera par le haut ou par le bas. De la même façon, certains clearomiseurs devront être dévissés afin de pouvoir être remplis tandis que pour d’autres il suffira de faire coulisser le top cap puis de le remettre en place. Dans tous les cas, il convient d’être attentif à ce genre de détails lors de l’achat d’un clearomiseur. Il doit être fonctionnel tout en étant ergonomique et simple à utiliser en fonction des besoins du vapoteur.

Si le remplissage d’un clearomiseur est très simple, il faut tout de même de retenir une règle commune à tous les atomiseurs. En effet, lors de l’ouverture du clearomiseur pour effectuer le remplissage, veillez à ne jamais verser de e-liquide dans la cheminée centrale car ceci risquerait de noyer l’atomiseur.

Bien sûr, il faut également s’assurer que la coton de la résistance est parfaitement imbibé afin d’éviter les dry hits qui sont particulièrement désagréables. Pour cela, à chaque changement de résistance, il suffira d’attendre quelques minutes que la résistance soit bien imbibée de e-liquide avant de commencer à vaper.

En théorie, un clearomiseur possède une durée de vie illimitée puisque seule la résistance est à changer de temps à autre. Mais en réalité il est impératif d’en prendre soin et de le nettoyer régulièrement pour garder une bonne qualité de vape tout en prolongeant sa durée de vie. Pour cela rien de plus simple, il suffit de séparer le clearomiseur de la batterie, de retirer la résistance et de le passer sous l’eau tiède. Enfin, une fois le clearomiseur parfaitement sec, il est possible de le remonter et de la réutiliser.

Clearomiseur : inhalation directe ou indirecte ?

C’est probablement la première question à se poser lors de l’achat d’un clearomiseur ou de tout autre matériel pour cigarette électronique. Car pour choisir, il faut bien entendu se poser la question de ses besoins. Il est donc possible de répartir les clearomiseurs en deux catégories distinctes. Certains proposeront une vape en inhalation directe, c’est-à-dire en aspirant la vapeur directement dans les poumons. En choisissant ce type de vape, l’utilisateur recherchera avant tout à produire une grande quantité de vapeur.

La seconde catégorie concerne les clearomiseurs conçus pour vaper en inhalation indirecte ou MTL, c’est-à-dire en aspirant la vapeur dans la bouche puis dans les poumons. Ce type de vape se destine généralement aux primo-vapoteurs qui souhaitent arrêter la cigarette classique car il procure une vapeur serrée et chargée en arômes.

Cette distinction est donc fondamentale lors de l’achat d’un clearomiseur. Celui-ci doit se conformer aux attentes de l’utilisateur en fonction de son besoin : souhaite-t-il une vape concentrée en saveur ou simplement recherche-t-il une vapeur intense ?

Depuis son apparition, le clearomiseur a beaucoup évolué pour s’adapter à la demande croissante des vapoteurs. De nombreux points sont à prendre en compte pour choisir son clearomiseur comme le type d’inhalation, la simplicité d’utilisation, la valeur des résistances ou encore le remplissage par le haut ou par le bas… Ainsi, chacun peut trouver le clearomiseur qui lui convient en fonction de ses attentes et de ses besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*