Convertir sa voiture essence au GPL : combien ça coûte ?

Qu’est-ce que le GPL ?

Réduire de moitié les frais de carburant ? C’est possible avec l’autogaz, également connu sous le nom de « GPL » (gaz de pétrole liquéfié). Le GPL est un mélange de propane et de butane liquéfié sous pression, qui est produit lors de l’extraction du pétrole brut et du gaz naturel ainsi que dans les raffineries de pétrole.

Le GPL ne doit pas être confondu avec le gaz naturel (GNC « gaz naturel comprimé »), qui est également proposé comme carburant de substitution pour les voitures particulières. Les véhicules GPL ne peuvent pas faire le plein de gaz naturel et vice-versa.
Consommation supplémentaire avec le GPL.

Le GPL étant nettement moins cher que l’essence, la conversion peut être rentable. Les avantages économiques concernent surtout les conducteurs fréquents et les véhicules à forte consommation d’essence. Toutefois, comme le pouvoir calorifique volumétrique du GPL est nettement inférieur (environ 25 %) à celui de l’essence, la consommation augmente de 10 à 30 % lorsque l’on roule au GPL, selon le moteur, le système GPL, la composition du gaz et le style de conduite.

Quel est le coût de la conversion au GPL ?

La conversion avec une technologie spéciale d’injection de gaz coûte entre 1800 et 3500 euros et ne doit être effectuée que dans des entreprises spécialisées qualifiées.
Un autre facteur de coût est l’entretien du système de gaz, qui est généralement prescrit par les fabricants du système et doit être effectué tous les 20 000 à 25 000 kilomètres. Le coût de cette opération varie entre 100 et 150 euros.
Pour être en sécurité lorsque vous vous convertissez au gaz naturel, vous devez si possible prêter attention aux points suivants :
Faites effectuer la transformation dans un atelier où vous pouvez constater la qualification des mécaniciens au moyen de certificats. Pour la conversion au gaz naturel, une formation à l’inspection des systèmes de gaz est recommandée.

Le système de gaz installé doit être approuvé conformément à la norme.
Attention : La garantie du fabricant pour les défauts matériels expire généralement lors de la conversion au gaz naturel ! Une assurance complémentaire peut être utile dans ce cas.
Après la transformation, vous devez également informer immédiatement le service d’immatriculation du véhicule, car une inscription correspondante doit alors être faite dans les documents du véhicule.

Peut-on changer sa voiture diesel au gaz naturel ?

En théorie, il est tout à fait possible de changer sa voiture diesel au gaz naturel sur une voiture diesel. Dans la pratique, cependant, cela n’est pas seulement associé à un effort très important, mais déclenche également des coûts beaucoup plus élevés. Comme les moteurs à essence des voitures ne s’allument pas tout seuls comme ceux des véhicules diesel, mais qu’ils sont équipés de bougies d’allumage à cet effet, les voitures à essence sont plus faciles à convertir au gaz naturel. Il suffit d’installer une bougie supplémentaire.
Trouver un atelier pour cette conversion compliquée au gaz naturel pourrait s’avérer très difficile, voire sans espoir. Cette conversion n’est généralement effectuée que sur les véhicules de transport public qui sont susceptibles d’être utilisés pendant de nombreuses années. Avec quelques amateurs motivés, il pourrait y avoir une chance de faire la conversion au gaz naturel sur un diesel.

En principe, la conversion au gaz naturel est intéressante pour les conducteurs fréquents. Les coûts étant de l’ordre de trois chiffres, vous devez utiliser souvent la voiture pour qu’ils soient amortis et que la conversion en vaille la peine. Pour les véhicules qui ne sont utilisés que le week-end, la conversion au gaz naturel n’est pas recommandée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*