Comment surmonter la perte d’un enfant ?

Vous formez un couple heureux malgré les épreuves de la vie. Votre bonheur a pris de l’ampleur depuis que vous êtes parents, votre enfant vous donne beaucoup de joie. Hélas, la mort l’a emporté et vous êtes tous les deux complètement désemparés. Sachez qu’il est difficile mais pas impossible de surmonter ce malheur.

La perte d’un enfant, les conséquences possibles sur votre couple

Un enfant est un don merveilleux. Depuis que vous saviez que vous serez parents, vous étiez comme sur un nuage en permanence. Dans tout ce que vous faisiez, vous ne pouviez vous empêcher de penser que vous aurez un bébé bientôt. Même s’il n’était pas encore né, il est devenu le centre de votre vie. Pour votre femme, c’est exactement la même chose, peut-être même davantage. C’est compréhensible, vu que votre enfant grandit en elle. Elle le sent bouger, lui donner des coups de coude ou de pieds. Vous avez mis un soin particulier à préparer sa venue, sa chambre, ses vêtements, son berceau, etc. Puis, il est arrivé et il était une source de joie intarissable pour vous.
Malheureusement, il est tombé malade et vous avez tout fait pour le soigner et le guérir. Il a fini par mourir et depuis, vous n’êtes plus que l’ombre de vous-même. Vous n’avez plus aucun goût à quoi que ce soit, vous n’avez plus de but dans la vie. Vous n’avez pas envie d’interagir avec personne, même pas avec votre conjoint. Vous vous en voulez, vous vous sentez responsable de ce drame. Parfois, vous vous demandez si ce n’est pas votre épouse la coupable, peut-être qu’elle aurait pu faire quelque chose de plus. Vous êtes rongé par ce profond sentiment de culpabilité mais aussi d’impuissance. Vous et votre conjoint n’êtes plus cette équipe efficace et heureuse de coopérer. Votre sentiment pour elle s’est émoussé et vous avez l’impression que c’est ce qu’elle ressent aussi à votre égard.

Préservez votre couple malgré la perte de votre enfant

Il y a tellement de couples qui se sont brisés après la disparition de leur enfant. Les conjoints se rejettent la faute mutuellement, ils ne se supportent plus. Au lieu de rester unis pour faire face à cette perte cruelle, ils s’éloignent. Sur internet, lisez les articles à propos des épreuves pour savoir comment les surmonter ensemble. Si vous restez soudés face aux épreuves, votre couple deviendra plus fort, vos liens se resserreront.
Ce n’est pas aussi la peine de vous culpabiliser, cela ne remédiera pas à la situation. Au contraire, les comportements négatifs ne feront qu’accentuer votre souffrance. Vous allez vous faire du mal pour rien, votre couple en paiera le prix fort. Ayez pour objectif de préserver votre couple, puisez-y la force et le courage nécessaires pour aller de l’avant. Votre enfant n’est plus, et c’est une douleur indicible. Mais cela ne doit pas signifier la fin de votre couple.
Entretenez également la communication entre vous, épanchez votre cœur à votre meilleure amie, c’est-à-dire votre épouse. Continuez de la considérer comme votre plus précieuse alliée, celle avec qui vous vous sentez bien. Restez complices tous les deux, faites des activités ensemble autant que possible. Encouragez-la à vous exprimer sa peine, ses doutes, ne vous cachez rien.
Prenez le temps de faire votre deuil, ne précipitez rien. Respectez ses larmes même si elles vous semblent sans fin. Chacun mène son deuil à son rythme, ce n’est pas quelque chose que l’on peut dicter. Prenez soin d’elle, prenez soin de vous, reposez-vous suffisamment tous les deux, dormez bien. Si vous avez besoin d’une aide extérieure, n’ayez pas honte de la solliciter ou de l’accepter. Appelez vos amis ou consultez un thérapeute si nécessaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*