Feux de vélo : comment ça fonctionne?

Le vélo est, sans nul doute, l’activité la plus universelle. En effet, peu importe votre localisation, ce moyen de locomotion vous aidera dans vos déplacements quotidiens. Cependant, il n’est pas juste pratique pour vos courses. Si vous voulez juste vous détendre, il sera d’une grande aide. Dans tous les cas, faites attention à bien vous équiper ! Cela est surtout le cas si vous circulez sur les grandes routes et sur les terrains difficiles. Pour commencer, il faut avoir un bon dispositif d’éclairage et savoir comment les brancher. Voici la marche à suivre !

Pourquoi utiliser des lampes de vélo, même en plein jour ?

Si vous décidez d’acheter un vélo neuf ou un vtt occasion, il devra toujours être équipé de feux, même durant la journée. En voici quelques raisons !

Pour une meilleure visibilité

Le fait de rouler avec de la lumière sur votre vélo augmente votre visibilité par rapport aux autres usagers de la route. Cela est valable, quelles que soient les conditions de luminosité. Selon certaines études, les cyclistes équipés de lampes de circulation permanente ont 19 % de chances en moins d’avoir des accidents.

Pour faire face aux changements climatiques

Dans certains pays, le temps peut changer rapidement, surtout en hiver. Le fait d’avoir des lumières sur votre vélo vous permet d’être prêt, même si la météo annonce du soleil. D’ailleurs, la luminosité peut chuter drastiquement au coucher et au crépuscule. De leur côté, les zones d’ombre (comme dans les forêts denses) peuvent vous cacher.

Comment brancher votre feu arrière ?

  1. Vérifiez que vous utilisez le support de connexion rapide conçu pour le feu arrière. Il est en forme de coin et comporte une icône de selle, juste à côté du crochet de la sangle.

La forme cunéiforme contrebalance l’angle de la tige de selle afin que le feu arrière soit toujours parallèle au sol. De cette façon, la lumière est projetée directement derrière vous. Cela vous rend le plus visible possible durant votre trajet. Les conducteurs éviteront ainsi de vous percuter.

  1. Tenez le support de manière à ce que la partie la plus large de la cale soit face au sol. L’icône de la selle devrait, quant à elle, rester droite.
  2. Placez la lampe près du haut de la tige de selle. Cependant, elle devra être aussi suffisamment basse pour que la lumière ne soit pas bloquée par un sac ou une sacoche.
  3. Fixez le support de connexion rapide à votre tige de selle. En parallèle, étirez les bandes de caoutchouc autour de votre tige de selle.
  4. Accrochez le crochet de manière sécurisée à travers une encoche sur la sangle. La languette du crochet maintiendra l’excédent de sangle en place.

Comment brancher votre feu avant ?

À titre d’information, les lampes à usage intensif utilisent un support rigide réglable. Les phares plus légers, quant à eux, utilisent un support de connexion rapide en caoutchouc.

Si votre lampe est équipée d’un support de montage rigide réglable :

  1. Assurez-vous d’abord que le support est réglé pour s’adapter à la circonférence de votre guidon ;
  2. Dévissez le support et placez-le autour de votre guidon ;
  3. Faites en sorte que le support soit positionné de manière à ce que le feu soit parallèle au sol. Fixez le support en serrant la vis à la main jusqu’à ce qu’elle soit bien serrée.

Si votre feu avant est équipé d’un support à connexion rapide :

  1. Fixez-le à votre guidon, en tenant la sangle pour que le feu soit parallèle au sol.
  2. Tendez les sangles en caoutchouc autour du guidon. Attrapez le crochet fermement dans une encoche de la sangle.

Comment retirer votre système d’éclairage pour une maintenance ?

Il n’est pas nécessaire de retirer le support lui-même pour charger ou nettoyer vos lampes. Il suffit d’appuyer sur le levier de déverrouillage et de faire glisser la lampe hors du support. Pour remettre la lampe en place, faites-la glisser sur le support jusqu’à ce que vous l’entendez s’enclencher. Assurez-vous que le couvercle du port USB soit bien fermé pour empêcher l’eau ou les débris d’entrer !

Quels accessoires supplémentaires faut-il pour une visibilité maximale ?

Les lampes créent de la lumière pour que vous soyez visible sur votre vélo. Néanmoins, vous pouvez aussi acheter d’autres objets pour être sûr que personne ne vous percute sur la route.

La première est la sonnette. Celui-ci a la même fonctionnalité que les klaxons des voitures et des motos. Certes, leur portée est inférieure. Cela dit, les personnes de votre voisinage direct seront alertées de votre présence. La seconde est le gilet. Si vous avez la possibilité de trouver un modèle fluorescent, ce sera encore mieux. Ainsi, les autres usagers de la route qui projettent de la lumière vous apercevront.

Vous connaissez maintenant l’utilité réelle des lampes de vélo, que ce soit de jour ou de nuit. Même si vous achetez un modèle reconditionné, il se peut que le système d’éclairage ne soit plus optimal. Ainsi, il faudra brancher chaque feu correctement. De cette manière, vous pourrez circuler tranquillement sur la route, peu importe l’heure.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*