LES DIFFERENTES CATEGORIES DE PERMIS MOTO

Conduire une MBK Booster 49 cc, une Vespa VXL 150, une BMW K1600 ou une Honda CRF 250 n’est pas la même affaire et pas seulement concernant l’expérience mais concernant l’autorisation de conduire aussi. Il faut un permis différent d’une catégorie de cylindrées-puissances à l’autre. Découvrez par ce qui suit le permis moto que vous aurez à préparer suivant le type de deux-roues que vous souhaitez pouvoir conduire.

Les différentes catégories de deux/trois-roues

La cylindrée et la puissance déterminent l’inclusion d’une moto ou d’un tricycle motorisé dans une catégorie donnée. Il y a la catégorie des cyclomoteurs de cylindrée inférieure à 50 cc et de puissance inférieure à 4 kW qui intéresse surtout les jeunes puisqu’en effet, elle est accessible à partir de 14 ans sous certaines conditions. Il y a ensuite celle des scooters et motos entre 50 et 125 cc dont la plupart des routières de puissance modeste et les scooters deux ou trois-roues qu’on peut voir sur les voies rapides et les autoroutes. Elle est limitée à une puissance ne dépassant pas 15 kW et on doit avoir au moins 16 ans pour pouvoir préparer le permis permettant de conduire les machines qui y correspondent. Il y a après la catégorie des deux et trois-roues ayant une cylindrée allant jusqu’à 250 cc avec une puissance limitée à 35 kW. Il faut avoir 18 ans ou plus pour envisager de les conduire. Il y a enfin la catégorie des grosses cylindrées qui dépassent les 250 cc et qui est réservée à ceux ayant fait un premier pas dans la conduite de moto de puissance inférieure. Le permis de conduire pour chaque catégorie est différent et se prépare en moto-école. A noter qu’il y a quand même un raccourci qui est un stage de 5 jours pour le permis moto.

Les différentes catégories de permis moto

Les plus petites, inférieures à 50 cc, se conduisent sans nécessité de passer par l’auto-école. Il y a tout de même une formation de 7 heures à suivre, mais sans examen, pour obtenir ce permis qui est l’AM (anciennement BSR). La catégorie suivante, le permis A1, est prévue pour conduire les 50 à 125 cc. Le A1 se prépare en moto-école avec les stages de Code et de Conduite. Il s’accède aussi via le permis B auto mais à condition d’être en possession de ce dernier depuis au moins 2 ans et de suivre une formation pratique dédiée à la conduite moto au sein d’une association agréé ou d’un établissement agréé. Si le véhicule à conduire est une trois-roues entre 50 et 125 cc, il faut avoir atteint la majorité civile pour pouvoir obtenir le permis A1 y afférent. La troisième catégorie, le permis A2, inclut les motos de 125 à 250 cc n’excédant pas 35 kW. Il s’obtient à l’issue d’un stage normal mais peut également s’accéder rapidement via un stage de 5 jours pour permis moto, c’est-à-dire en accéléré. Au bout de 2 ans, le A1 se transforme en A toutes puissances à condition de suivre une formation de 7 jours destinée à ugrader le permis.

A propos du stage de 5 jours de permis moto

Le permis moto de quelque catégorie qu’il soit peut être préparé en accéléré. Certains centres de formation, dont la moto-école Zebra, proposent un stage condensé en 5 jours à ceux qui ont peu de temps disponible ou qui sont très pressés d’obtenir pour la première fois leur permis moto ou de le récupérer suite à une annulation ou une suspension du permis. Ce stage inclut le nombre d’heures nécessaire à l’entraînement au plateau et à la circulation, c’est-à-dire 35 heures réparties en 21 heures hors circulation et 14 heures sur route. Il est à préciser que le stage accéléré ne concerne pas le module Code, néanmoins, le centre de formation peut présenter son candidat à l’examen de code si ce dernier a à le repasser. En étant en possession de son code, le candidat aura à parcourir une semaine seulement pour être prêt à affronter l’examen de conduite.

Du plus basique au plus important, le permis moto va de l’AM au A en passant par le A1 et le A2. L’âge minimal d’accès au permis deux-roues commence à 14 ans et évolue parallèlement à la puissance de l’engin qui va de celle d’un petit cyclomoteur à celle d’une grosse cylindrée deux ou trois roues. Pour les candidats pressés, il y a la possibilité de se présenter aux examens une semaine seulement après l’introduction dans un cours de pratique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*