Tout savoir sur les feux de position des automobiles

Les véhicules disposent d’un grand nombre de phares et de feux spécifiques, chacun adapté à une ou plusieurs situations précises. C’est notamment le cas des feux de position, que tout candidat au code de la route 2022 doit comprendre.

Qu’est-ce que les feux de position ?

Les feux de position, également appelés « veilleuses», sont un type de feu de signalisation que l’on retrouve sur différents types de véhicules, notamment les automobiles, autorisés à circuler hors des villes et agglomérations. Ils sont conçus pour permettre aux autres usagers de voir le véhicule dans l’obscurité ou dans des conditions de conduite difficiles lorsque ces feux dits de « position» sont allumés. S’ils permettent de mieux être vu, ils ne permettent pas au conducteur qui les allume de mieux voir, qu’il conduise le soir ou dans des conditions de conduite difficiles.

En effet, nous vous proposons des feux de position au meilleur prix. Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez visiter notre site Web.

Quand faut-il utiliser les feux de position ?

L’utilisation de feux de position est recommandée ou obligatoire dans diverses situations, notamment lorsque la visibilité n’est pas optimale.

Lors de la conduite de nuit

Lorsque le conducteur roule de nuit, il doit allumer les phares, même lorsqu’il roule dans des zones urbaines bien éclairées. Il est conseillé aux conducteurs d’allumer les feux de position dès la tombée de la nuit. Alors que les feux de position sont obligatoires lors de la conduite sur des routes peu éclairées, les usagers doivent mettre les feux de croisement ou des feux de route lorsqu’ils conduisent sur des routes peu éclairées. Notons que, le conducteur doit choisir les feux qu’il utilisera en fonction de la situation du trafic sur la route.

En cas de brouillard

Lorsqu’un conducteur roule dans le brouillard, sa visibilité est grandement affectée. Pour cette raison, il a dû allumer son feu. Il est donc conseillé à l’utilisateur d’allumer soit ses feux de position et ses feux de brouillard avant, soit ses feux de brouillard avant, ses feux de croisement et ses feux de brouillard arrière, selon l’intensité du brouillard qu’il conduit. En effet, plus le brouillard est épais, plus les feuxq u’il leur faudra allumer devront être puissants.

Bon à savoir : Les feux de brouillard avant complètent les feux de croisement. Etant très puissants, ils permettent une large plage d’éclairage et peuvent être utilisés sur des routes étroites et sinueuses. Les feux de brouillard arrière sont très éblouissants et plus puissants que les feux de route et les feux de brouillard avant. 

En cas de fortes pluies

En cas de fortes pluies, le conducteur peut choisir d’allumer les feux de croisement ou les feux de position, complétés par les feux antibrouillard avant. Cependant, il leur est strictement interdit d’allumer les feux de brouillard arrière.

En cas de chutes de neige

Les chutes de neige font également partie des conditions météorologiques extrêmes qui peuvent rendre les véhicules plus indiscernables sur la route. Par conséquent, il est conseillé aux usagers d’allumer les feux de croisement au minimum. Ils peuvent allumer leurs feux de position et leurs feux de brouillard avant s’ils le souhaitent ou si l’intensité des chutes de neige l’exige.

Cependant, si l’utilisateur observe des chutes de neige très importantes, il peut allumer les feux de brouillard avant, les feux de croisement et les feux antibrouillard arrière.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*