5 choses à savoir sur la consommation de Cannabidiol

Mieux cerner le CBD pour mieux le consommer telle est la mission de cet article. Il est primordial de savoir ce qu’est la molécule de CBD, si elle est légale en France, ses effets, ses meilleures modes d’administration et les précautions à prendre pour une consommation intelligente et efficace.

huile de cbd

1. CBD : molécule issue du chanvre sans THC

Le CBD est une molécule issue du cannabis et du chanvre. Le cannabidiol est l’un des 100 composés cannabinoïdes et l’un des plus courants avec le THC. Cette molécule est uniquement soluble dans les lipides. Contrairement au THC, le CBD n’a pas d’effet psychotrope notoire et ne provoque pas d’addiction.

2. La consommation du Cannabidiol est légale en France

Bien que la loi française autorise les produits à base de CBD, il existe des réglementations particulières. La molécule a du mal à être acceptée car elle fait souvent l’objet d’amalgame. Néanmoins, en France, la loi autorise la production, la vente et la consommation de Cannabidiol, grâce à une dérogation permettant son exploitation et détournant l’article R5132-86 du Code de la Santé Publique. L’arrêté du 22/08/1990 autorise la production, l’importation et l’exportation des fibres et graines issues du chanvre. La démocratisation du CBD s’accélère alors en France comme à l’étranger où de nombreux consommateurs ont foi dans les produits aux vertus naturelles.

3. Consommer du CBD est sûr et bénéfique pour la santé

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le CBD n’est pas une substance dangereuse. Elle lui reconnaît même des vertus médicinales, notamment en matière de douleurs, d’anxiété, de nausées et de convulsions. Le CBD ne rend pas dépendant. Classé souvent, à tort comme substance non-psychoactive, il réagit néanmoins sur le système endocannabinoïde sans pour autant provoquer ni effet de défonce, ni altération des sensations ou des fonctions motrices. Malgré son action sur le mental, le CBD reste sans effet secondaire, ni intoxicant.

Le CBD peut être utilisé par toutes les personnes en recherche de bien-être. L’huile de CBD est aussi préconisée à celles et ceux souhaitant suivre un régime alimentaire équilibré, car elle contient vitamines, protéines, acides gras, minéraux et autres nutriments aidant au bon fonctionnement corporel. Le CBD, cannabinoïde d’origine végétale, stimule le système endocannabinoïde pour se sentir mieux. Pour multilplier les effets, il faut encourager l’effet d’entourage et penser aux synergies. Ainsi, une huile de CBD à large spectre sera plus efficace que les composés de CBD isolés.

Le CBD inhiberait la profilération des cellules cancérigènes. Il détiendrait des effets anti-inflammatoire et neuro-protecteurs. Ainsi, il peut être préconisé chez les patients Alzheimer, Parkinson ou de sclérose en plaques. Il est aussi prouvé que le Cannabidiole a un effet positif sur le moral. Il peut être utilisé comme anxiolytique ou antipsychotique.

4. Variété des modes de consommation et d’effet

Le CBD peut être issu de la plante par différentes méthodes d’extraction qui affecteront la qualité du produit. De nombreux produits sont désormais faits à partir de CBD, comme des huiles, des e-liquides, des produits cosmétiques, des gourmandises, des boissons, … à découvrir notamment sur highsociety.fr. Chacun réagit différement au CBD, dépendant de sa corpulence, de son sexe ou de son âge. La façon de consommer la molécule influe aussi sur l’intensité et la durée des effets.

Consommé par voie orale, sous forme alimentaire, liquide ou encore de gélules, les effets mettront plus de temps à se manifester et seront plus légers. Par voie sublinguale, sous forme d’huile ou de cristaux, le CBD, absorbé par les muqueuses, se propagera plus rapidement dans le sang et aura une action rapide et durant dans le temps. Inhalé, grâce à une cigarette électronique, les effets du CBD seront rapides. Utilisé sous forme de cosmétique, par voie transcutanée, il aura un effet plus lent.

5. Consommer du Cannabidiol avec précaution

Comme toute molécule, il est important de posséder toutes les informations nécessaires à une consommation raisonnée. Concernant la posologie, renseignez-vous auprès d’experts sur les quantités et les fréquences recommandées. Si vous n’êtes pas sûr, commencer par des dosages légers pour une familiarisation en douceur à la molécule. Pour juger de l’adéquation de la posologie et du dosage, il est primordial d’attendre, au minimum, une semaine. Bien que le CBD possède des vertus médicinales, il ne peut pas se substituer aux traitements prescrits par votre médecin. Si vous souhaitez prendre du CBD comme support complémentaire à un traitement médicamenteux, parlez-en d’abord à votre médecin pour éviter toutes mauvaises interactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*