DEVENIR AUDIOPROTHESISTE

Est-ce que votre aspiration est de pouvoir venir en aide aux malentendants ou bien est-ce que vous désirez devenir un professionnel de santé en étant particulièrement intéressé par l’univers de l’audition ? Vous allez pouvoir matérialiser votre désir en étant informé de ce qui va suivre.

Ce que vous serez en étant audioprothésiste

Vous serez ce technicien paramédical travaillant dans un hôpital ou dans un cabinet intégré à un réseau vers lequel le médecin ORL orientera un patient qu’il aura examiné et qui va être obligé de porter un ou des appareils auditifs pour pallier une déficience de l’organe auditif. Vous aurez à soumettre chaque patient à des tests de mesure du seuil auditif, à lui proposer les solutions auditives pouvant s’adapter à son cas, à lui exposer les possibilités de prise en charge et ensuite à réaliser les adaptations nécessaires sur le matériel qu’il aura choisi pour lui être parfaitement adapté. Pour chacun de vos patients, vous aurez à effectuer les réglages nécessaires, les contrôles ainsi que le suivi régulier afin de vous assurer que son appareil auditif assure constamment son rôle.

Missions et qualités de l’audioprothésiste

Vous aurez à élaborer l’appareillage de patients psychologiquement diminués et dérangées par des troubles de l’audition, à éclairer chaque patient sur la prothèse qui lui conviendrait le mieux suivant sa déficience, son budget et ses préférences, à mettre en œuvre la technique de prise d’empreinte de l’oreille et à l’accompagner depuis la prise en main de l’appareil jusqu’à ses ajustages au fil du temps. La maîtrise de la technologie concernant l’audition et la mise à jour périodique des connaissances sont vos premiers impératifs. Le sens de l’écoute, la psychologie et la manie de la minutie sont le deuxième type de requis pour vous puisque vous aurez à régler des matériels avec la plus grande précision pour des personnes malentendantes et peut-être complexées par la déficience de l’ouïe.

Le cheminement pour devenir audioprothésiste

Pour décrocher le diplôme d’Etat d’audioprothésiste, il vous faut suivre une formation initiale. Ce sera armé d’un baccalauréat (scientifique de préférence) que vous allez pouvoir participer à un concours d’entrée dans l’un des 9 établissements de formation d’audioprothésistes en France. A partir de cette année cependant, les candidats seront sélectionnés sur dossier et passeront un entretien au lieu de passer un concours. Les études seront naturellement axées sur l’anatomie, l’audiométrie, les pathologies de l’organe d’audition et l’épidémie de la surdité en plus des sciences physiques et des mathématiques. Pour ensuite devenir expert comme le fondateur de Décibel Lunettes Audition, un audioprothésiste à Châtillon-Saint-Jean, dans la Drôme, il faut suivre une spécialisation et se perfectionner en suivant une formation continue. Suivez une formation de 3 ans pour devenir un audioprothésiste, exercer en libéral ou en salarié et toucher entre 1500 € et 2000 € par mois. Votre travail pourrait évoluer vers des missions en laboratoire ou dans des instituts de rééducation. Le marché potentiel de l’audioprothésiste s’évalue actuellement au 5/6ème des 6 % des Français victimes de la perte d’audition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*