E-liquide et glycérine bio

La recherche de produits toujours plus naturels est devenue dans la tendance du comportement général. Dans l’univers du vapotage, elle se traduit par la glycérine végétale qui gagne de plus en plus de popularité en matière d’e-liquide. Mais qu’est-ce cette substance a de si spéciale ?

Point sur la glycérine végétale

La glycérine végétale (VG) est un liquide visqueux incolore et inodore qui est réputé non toxique. Elle entre dans la composition du liquide à vapoter mais dans une proportion moindre par rapport au propylène glycol (PG) qui est le composant principal. Cette substance qui s’appelle aussi glycérol a un goût sucré qui se transforme en arôme sucré dans la bouche du vapoteur. La proportion qu’elle aura dans un e-liquide donné dépend du goût du consommateur et il arrive aujourd’hui qu’elle prenne de plus en plus d’importance, à tel point même que des compositions appelées « e-liquide high VG » et « liquide full VG » ont vu le jour.

Les raisons de l’utilisation de la VG

Ses propriétés étant ce que nous venons de citer, le glycéro produit plus de nuage de fumée quand il est atomisé et en plus de rendre un arôme donné plus intense, il produit le fameux « throat hit » tant recherché par consommateurs qui est cette sensation de picotement un peu comparable à celle que procure la nicotine. D’ailleurs, avec la disponibilité aujourd’hui des produits naturels sur le marché, il ne va pas être très difficile aux amateurs de e-cigarettes de trouver de la glycérine bio pour leur e-liquide. Le choix entre les compositions 70 % PG/30 % VG et 0 % PG/100 % VG dépend entièrement du goût de chacun puisqu’il y a ceux qui veulent un sevrage doux et ceux qui ne veulent presque rien de la cigarette traditionnelle.

Evolution du e-liquide

La tendance vers le 100 % VG peut-elle être considérée comme un signe annonciateur de l’abandon progressif du propylène glycol ? La réponse n’est pas encore un « oui » puisque le PG reste ce qu’il est : un agent de vaporisation efficace et sans toxicité même si des fabricants orientent aujourd’hui les choix vers des substituts comme le Végétol et le PG PEG400. De plus, la difficulté de la glycérine à être vaporisée constitue un certain frein pour un certain nombre de vapoteurs.
Moyennant l’utilisation d’un atomiseur reconstructible qui parvient à vaporiser la viscosité de la glycérine végétale, le vapoteur amateur de DIY (Do It Yourself) qui ne veut presque plus rien de la cigarette classique peut trouver son bonheur avec le e-liquide full VG, avec en l’occurrence de la glycérine bio qu’il trouvera facilement dans le commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*