Comment prévenir l’infection d’un implant dentaire ?

L’implant dentaire est une technique alternative aux prothèses dentaires après la perte des dents. Au-delà de ses nombreux avantages, il n’en comporte pas moins d’effets secondaires néfastes notamment en cas de pose maladroite ou encore de mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Les infections de l’implant dentaire

La pose d’implant dentaire n’est toujours pas sans conséquence. Cette alternative aux prothèses dentaires peut en effet provoquer des effets secondaires. Et si ceux-ci ne sont pas toujours douloureux, ils n’en sont pas moins inélégants et risquent de compromettre votre beau sourire.

Les effets secondaires les plus fréquents sont surtout la gingivite. Celle-ci consiste en une inflammation des gencives, accompagnées de saignements et de douleurs lancinantes comme lors d’une carie, au niveau de l’implant. Les gencives deviennent hypersensibles autour des dents naturelles, avec des gonflements de la muqueuse. Il arrive qu’une formation de pus soit observée sur les gencives au niveau de l’implant. Dans ce cas, l’implant ne tardera pas à bouger et à se déloger.

La péri-implantite est la maladie infectieuse qui affecte généralement l’implant dentaire. C’est la phase avancée de la gingivite. La péri-implantite entraîne une inflammation purulente des gencives. Elle provoque une perte de la masse osseuse pouvant aboutir au rejet de l’implant.

Causes de la maladie

En dépit de sa fiabilité et de son apparence reproduisant fidèlement la dent naturelle, l’implant ne sera jamais mieux fixé qu’une dent naturelle. À cet effet, le moindre cas de gingivite peut faire développer les bactéries à l’intérieur de l’implant. Cette accumulation de bactéries est la principale cause d’infection de l’implant.

Par ailleurs, à l’instar de la dent naturelle, l’implant peut être affecté par des facteurs externes tels que le tabagisme, l’alcoolisme, le diabète, le stress, le surmenage, certains médicaments, une mauvaise hygiène bucco-dentaire, ainsi que les autres maladies hépatiques. Consulter le site vous donnera davantage de détails sur les causes de l’infection si vous désirez en savoir plus sur l’infection d’implant.

Prévenir l’infection de l’implant

Pour votre hygiène bucco-dentaire et vos ablutions quotidiennes, vous pourrez utiliser une brosse à dents spécifique adaptée aux implants dentaires. Cette brosse interdentaire est commercialisée dans les pharmacies ou les magasins spécialisés. Vous pourrez également utiliser du fil dentaire en soie naturelle pour déloger les débris d’aliments susceptibles de développer des bactéries et éliminer les plaques de tartre.

En cas d’inflammation avancée ou purulente, il importe de soigner l’infection à l’aide de bains de bouche antiseptiques avec une solution médicamenteuse, composée de bicarbonate de soude dilué dans de l’eau tiède, ou à base d’extraits de plantes, entre autres. Le recours à un chirurgien-dentiste est une option idéale lorsque les saignements ou l’inflammation tendent à perdurer.

Prescriptions en dentisterie esthétique

Si vous consultez un cabinet médical de dentisterie esthétique, des conseils de prévention vous seront prodigués pour prévenir l’infection de votre implant. Pour commencer, vous aurez droit à des séances d’assainissement parodontal qui consistent à vous informer des risques que vous encourez lors d’un mauvais entretien bucco-dentaire. Lors d’apparition, de signes d’inflammation, aussi minimes soient-ils, le praticien vous prescrira un antiseptique et des antibiotiques. L’entretien consistera à un brossage avec un appareil ultrasonique, un aéropolisseur en laser, ou avec des curettes.

Prescriptions chirurgicales

Lorsque l’infection atteint un certain stade avancé, le praticien vous prescrira un traitement chirurgical. Celui-ci aura pour but de réagencer la gencive autour de l’implant, suivi d’un polissage de l’implant afin d’éliminer l’espace susceptible de faire pénétrer les bactéries. Cette intervention est appelée implanto-plastie et se déroule en bloc opératoire. L’opération chirurgicale servira à faire régénérer l’os par une greffe osseuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*