Comment avoir un bon accent en anglais

Avoir l’accent de celui du pays d’où l’on vient quand on parle la langue de Shakespeare est peut-être charmant pour certains oreilles, mais quoi de mieux que de pouvoir s’exprimer phonétiquement comme les vrais Anglais ou Américains le font puisque c’est une garantie de clarté dans la communication ? Les méthodes pour avoir le bon accent existent d’ailleurs.

Travailler l’accent dès le début

L’expérience montre qu’il est difficile d’améliorer sa prononciation en anglais lorsqu’on s’était laissé aller à la négligence au début de l’apprentissage car l’habitude s’installe vite. Le piège quand on se dit qu’on se souciera de l’accent plus tard, c’est que même si on maîtrise l’écrit, on se fait mal comprendre à l’oral et c’est décourageant. Il est erroné de croire que l’acquisition du bon accent est à 100 % une question de prédisposition. L’accent se travaille, c’est tout, et les méthodes existent grâce à la conscience que les enseignants linguistiques ont de l’importance de cet aspect ce la communication verbale.

Les éléments à travailler sur l’accent

En premier lieu, il y a la phonétique des mots à apprendre à fond. Travaillez plus intensément sur les sons qui n’existent pas dans votre langue, l’API (Alphabet Phonétique International) est le support infaillible pour cela. Il peut être trouvé sur le site Wordreference.com. L’accent tonique est ensuite l’autre point essentiel de l’élocution. Souligner l’accent sur une syllabe plutôt que sur une autre fait vraiment la différence. Pour connaître rapidement la prononciation d’un mot, les utilisateurs d’ordinateurs Macintosh ont le privilège d’avoir l’application TextEdit. Ils pourront le lancer, écrire des mots ou une phrase, aller dans le menu « Edition », choisir « Parole » puis « Commencer la lecture ».

La méthode efficace pour travailler l’accent

Lire les phonétiques par le biais de l’API, c’est déjà bien, mais rien de tel que l’écoute ou « listening » pour bien appréhender la prononciation et l’accent de l’anglais. Ce ne sont pas les possibilités qui manquent. Les livres audio, les chansons, les émissions radio, les podcasts, les programmes TV, les films et les séries sont à profiter presque gratuitement. La meilleure méthode pour retenir ce qu’on entend, c’est de le répéter à haute voix. Répétez autant de fois qu’il faut un mot ou une expression ou une phrase jusqu’à ce que vous le fassiez avec l’accent correct. Une fois l’accent acquis, gravez le dans votre élocution par la répétition et pour l’approfondir encore plus, essayez de suivre les paroles du locuteur que vous écoutez. C’est la méthode dite shadowing. Pour améliorer sa prononciation en anglais, il faut étudier spécialement la sonorité des mots et les intonations. Respecter la phonétique, s’adonner au listening et s’amuser à répéter. Prenez surtout plaisir à travailler l’accent, n’en faites pas un stress et le plaisir de parler anglais sera vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*